Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2018 2 31 /07 /juillet /2018 18:24

On leur pisse à la raie !

En Corse, on a inventé le premier panneau routier ... en braille !

80km / h ! Pour te dire à quel point...

Mais après, il faut bien les aider quand on sait que...

80km / h ! Pour te dire à quel point...
Partager cet article
Repost0
7 juillet 2018 6 07 /07 /juillet /2018 15:46
Bon, une fois de plus ça devait être un truc tranquille et zen du style:  on part à l'heure et on se cale d'arriver pour l'apéro.
Mais bon,comme d'ab' il y a eut du chimi dans la routine.
mais cette fois-ci, au lieu de tomber en panne en route, le Guzzi a décidé de faire ça dés la sortie du garage... Moralité, Gabe a voulu partir avec un vieux Guzz' mais il est arrivé avec un Ducat' , un peu plus récent certes, mais pas plus fiable !

 

 

Run Catalunya , encore " déchirant " !
Bon tout allait bien à l'étape, quand soudain !
Run Catalunya , encore " déchirant " !
Il a fallu remettre de la potion magique dans la bête ...
Et du coup on a fini par arriver comme prévu, pour l'apéro à ...23h00 !
Run Catalunya , encore " déchirant " !
Et se faire une paélla de feu !
Run Catalunya , encore " déchirant " !
 Après, l'Espagne nous a démontré qu'elle aussi est capable de "vache qui pisse" !
Run Catalunya , encore " déchirant " !
Quand ça drâche là-bas aussi, ça drâche ..!
Pour finir : Que dire du retour ?  En fait, même combat ! no comment ...
Partager cet article
Repost0
11 juin 2018 1 11 /06 /juin /2018 12:13

Bon, ça y est ! Suite à une demande "exponentielle" ... On a ENFIN refait des patches Islanders...

C'est vrai que l'on est pas très com', parfois un peu trop "discret" , mais bon,  on ne se refait pas !

Donc, les patches nouveaux sont là pour les ceusses qui ont encore un peu de place sur le custoff.

Pour en avoir : prendre contact avec votre lslanders local ( avant l'apéro ) ou bien via le site / courriel pour avoir un bon de commande.
On les envoie en contre remboursement ou autre à voir selon le cas.

Bref, l'écusson " Couleurs Islanders " est à 7,50 € , le " inSUPPORTable " et le " Roule ou Crève " sont à 6,00 € pièce.

Ch CORSICA

Ch CORSICA

Ch OCCITANIA

Ch OCCITANIA

Ch LENGUADOC

Ch LENGUADOC

Ch CATALUNYA

Ch CATALUNYA

inSUPPORTable ISLANDERS

inSUPPORTable ISLANDERS

ISLANDERS ROULE OU CREVE

ISLANDERS ROULE OU CREVE

Partager cet article
Repost0
15 février 2018 4 15 /02 /février /2018 08:05
Info run Catalunya 18-19-20 / 05 / 2018

18/05/2018 - RV Navatta / ch Catalunya : soirée fiesta Antonio

 

soirée fiesta / Antonio

soirée fiesta / Antonio

 

19/05/2018 - RV Navatta 15h00 : run Sant' Petardo 100 kil

 

 

19/05/2018 - Rassemblement Santpédor

19/05/2018 - Rassemblement Santpédor

Info run Catalunya 18-19-20 / 05 / 2018

20/05/2018 - retour / Navatta & autre

Inofs & contact club.

@+

Wb ISL eu

Info run Catalunya 18-19-20 / 05 / 2018
Partager cet article
Repost0
1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 11:23
2018 par HLB le Préz'

Tous les ans c'est pareil. La période des vœux, c'est sympa mais un peu ... fastidieux.

Il faut essayer de trouver un truc original, motivant à dire et pas chiant à lire !

Pas facile pour 2018 ? Pas facile, si on veut rester objectif, alors quelle option ?

On peut la jouer simple « Bonne année, Bonne santé » et le tour est joué !

Ou parler moto, raconter une histoire, de bécane , de motard. Par exemple ?

2018 ! Tiens, ça fait tout juste 50 ans depuis... 1968 !
Anniversaire intéressant, non ?
Pour beaucoup 1968, c'est loin, ça ne signifie rien, mais 1968 a été l'année de beaucoup de passions, de toutes les espérances et un sacré symbole pour toute une génération.
On ne connaît pas encore de limitations de vitesse, il y a de la musique pop, du rock et des belles bécanes !

En face de ça, que nous proposera 2018 ? Les atouts en paraissent tièdes...

1968-2018, ça fait un demi-siècle, combien de motos depuis, de kilomètres ? .
A y songer, pas vraiment de regrets à avoir sur cette période !
Mais bon, comme j'y étais, alors une rétrospective s'impose soudain, après tant d'années, en forme de question : 

- Après tout ce temps passé que sont devenus les motos et … les motards ?
Autant qu'il m'en souvienne, c'est à partir de 1968 que j'ai commencé à m'intéresser à la moto et à ce que cela pouvait représenter de mystères ou de sensations.
Il faut dire que j'allais accéder au Saint Graal. Bientôt quatorze ans, et la possibilité de « piloter » un cyclomoteur, avec la perspective de transformer les rêves en aventures.


En 1968, l'épopée du Continental Circus bat son plein, avec Jack Findlay, Phil Read, Renzo Pasolini, Peter William, Alberto Pagani, Rodney Gould et bien sûr Giacomo Agostini, qui engrange les victoires. Double champion en 350 et 500 cette année-là

Sur les circuits, les marques sont alors prestigieuses et surtout multiples; des Norton, Matchless, Seeley, Benelli, Paton, Linto, CZ, Triumph et bien d'autres ; il y a même en dix neuvième position du classement un russe avec une CKEB, ça s'invente pas !

 

2018 par HLB le Préz'

En 350, les six premières places sont tenues par MV Agusta, Benelli, Aermachi, MZ, Bultaco, Jawa.
La première japonaise, qui est une Honda, arrive en 9è place...c'est à partir de 1968 que l'on commence vraiment à les voir sur les podiums ces putains de jap's.

En 250, Phil Read et Bill Ivy les font couiner et gagnent avec des Yamaha ; 1968 est la dernière année ou une MZ montera sur le podium du championnat du monde de la catégorie : une page va bientôt se tourner...

2018 par HLB le Préz'
2018 par HLB le Préz'

Qui se souvient de tout ça, alors qu'aujourd'hui les marques du championnat se comptent sur les doigts d'une main.. ?

Bon, 1968, c'est aussi l'année ou je vole mon premier deux roues ; un Vespa, avec lequel je vais me vautrer au bout de cinq cent mètres d'une échappée sans gloire. Le tas de tôle versatile n'aura pas eu de mal à avoir raison tant de mon incompétence que de ma musculature d'ado de type flan aux pruneaux !

1968, La « révolution » se termine bientôt à Paname, comme un peu partout en Europe d'ailleurs ( ça n'aura pas duré longtemps ! ) , la neige retombe dans la boule à veaux et tout redevient « normal ». Le grand con à gros pif revient au pouvoir et partout les ringards sont soulagés : Ordre et sécurité leur permettent de continuer à consommer.

2018 par HLB le Préz'
2018 par HLB le Préz'

L'année suivante sera pour moi une année ...« exotique ».

Je monte d'un cran et je renouvèle l'expérience en m'essayant sur une BSA Golden Flash béquillée au coin de ma rue. Mais cette fois-ci, mauvaise pioche, car c'est la bécane d'un ancien blouson noir de Paname « repenti » qui s'est mis au vert dans notre belle petite ville du sud-ouest... Le type me surprend et il me traîne dans son bouclard pour « m'apprendre la vie »;par la suite, pas rancunier, ce sera la mécanique. C'est avec lui et l'un de ses potes du même tonneau que pendant trois ans je vais faire mes premières armes motocyclistes, entre BSA et Zundap.

 

2018 par HLB le Préz'

Accéder à la moto à cette époque n'était pas qu'une question d'envie, c'était souvent un parcours initiatique validé par le parrainage des anciens.
On y apprend alors à être autonome pour être libre.Un motard est forcément mécano.

Que dire de plus sur cette époque ? d'une jeunesse en tourbillon, de ce premier cuir avec, dans le dos déjà, un oiseau à tête de mort ; les balloches souvent, les bastons parfois, les filles un peu ; puis par la suite le long ruban et les concentres.

Au fil des ans, on ne sait plus vraiment pourquoi on continue à rouler en bécane...

Mais pourquoi je vous raconte tout ça ?
Ah oui, on en était à : « 2018... que sont devenus les motos et … les motards ? ».

Au début des 70', donc, pour ce que je m'en rappelle, le monde moto relève d'une dimension un peu à part, un sacerdoce calé entre la nécessité de se déplacer et une certaine idée de la liberté... on roule avec ce que l'on peut, ce que l'on « trouve » , on commence souvent à rouler avec de vieilles françaises rondouillardes dénichées par hasard dans la grange d'un papi ou au fond du garage d'un mécano philantrope.
On découvre les premières japonaises, si colorées, entre admiration et incrédulité...

2018 par HLB le Préz'
2018 par HLB le Préz'
2018 par HLB le Préz'
2018 par HLB le Préz'

Ensuite, sur un jour d'« embellie », un coup de folie, on s'achète un brelon neuf ; moi après un essai peu convaincant de quelques mois avec une 125 nippone, je reviens aux fondamentaux...
Par conscience philosophique plus que par esprit partisan !

2018 par HLB le Préz'
2018 par HLB le Préz'

Il n'y a plus vraiment d'anglaises, encore moins de françaises, alors pour moi les italiennes vont se succéder, Benelli, Ducati, Laverda, Guzzi ; pendant... longtemps ! .
Par la suite, le fil se distend entre pro- et non-japonaises; La société, le fric, le « progrès »... On nous catalogue, on nous trie ! Le système se démène d'une manière détestable pour diviser avec ses lois et régner sur ce monde moto un peu trop rebelle.


Bientôt, c'est la fin des trente glorieuses, le monde autour de nous baigne dans une atmosphère étrange qui laisse entrevoir que l'humanité s'engage sur un drôle de chemin. Entre les marées noires, le nucléaire et la mise en coupe réglée de la planète par les amerloques et leur NSA, ça pue … déjà.

2018 par HLB le Préz'
2018 par HLB le Préz'

« Mais là-bas près du comptoir en bois, nous on est là... », tout ce monde là nous gonfle . En fait, c'est pas compliqué, nous on veut juste : la liberté, la route au son des mégaphones avec une certaine fureur de vivre.
Pas trop de boulot, faire ce que l'on veut de notre vie et rouler avec nos bitzas improbables.

Au fil du temps, on constatera que « d'autres en ont décidé autrement » !

Les roues tournent, le temps passe et les images défilent dans le rétro.

La société va de plus en plus vite ; moi, par réaction... de moins en moins !

Nous voici en 2018. Bon, alors, où en est le monde de la moto et des motards ?

En fait, quand je lis les journaux ou que je regarde la télé, tout va pour le mieux.
Pas de quoi flipper ! La moto s'est « démocratisée » , banalisée, standardisée.

Et puis sur la route, c'est comme sur internet, on a tout plein d'amis...

2018 par HLB le Préz'

- On se fait doubler par des playmobils bon chic bon genre, qui roulent sur des aspirateurs et qui glissent le pied au ras du sol pour te dire bonjour,

- On croise des bobo-bicoeur en mal de fraternité qui chevauchent des Vôtouines « bleu- blanc-frime » et qui pleurent la mort d'un johnny à franges,

- On est infiltré par des gourous de la sécurité en chasubles fluo.

- On se fait des grands V en cuir avec les doigts, mais il n'y a plus grand monde pour s'arrêter quand t'es vraiment sorti de l'asphalte. Il faut dire que désormais avec le tout électro-nique, on ne dépanne pas, monsieur, car depuis l'avènement de l'intelligence artificielle, plus de temps perdu à bricoler ( ! ), on prend son Aïpaude et on appelle SOS-Cambouis :
T'es pas connecté, tu sèches sur le bas-côté ! 

2018 par HLB le Préz'

En revanche, sur le bas côté, on a parfois des...opportunités.

2018 par HLB le Préz'

La moto de « papa », c'est devenu ringard ou collec' et un de ces jours les bitzas ou les chops seront interdits . Même le « pote » Macron commence à baliser ! On va tous bientôt évoluer en électro-spoutnik et porter l'uniforme réglementaire du citizen-bike... Pas sûr que ça sauve cette putain d'humanité ?

2018 par HLB le Préz'

Alors, pour cette année 2018 où l'on nous promet l'extase d'un avenir pittoresque et sécurisé à 80 km/h, j'essaie de rester positif, mais j'ai du mal à optimiser la prose...


Entre le réchauffement climatique qui ramollit le cerveau des peuples et la démocratie participative qui optimise les impôts des plus riches, on est pas rendus. Mais bon, il nous reste encore de belles marges de manœuvre pour saper le système ...

2018 par HLB le Préz'

Alors, en restant sérieux... pour 2018, qu'est-ce que l'on peut se souhaiter ?

On va rouler en 2018, bien sûr, sur le grand ruban, encore et toujours, pour la passion, pour la liberté d'aller voir plus loin si il y a toujours des bistrots et des potes.

On va continuer à faire vivre nos rêves de liberté sur les chemins de traverse .

« On vous souhaite tout le bonheur du monde,
                                                                   Que votre chemin évite les cons
 » .

Finalement, il n'y a pas tant de différence entre 2018 et 1968 :

- des cons, il y en avait déjà, et des beaux !
C'est là le côté rassurant des choses, même si le temps passe, certaines choses sont éternelles …


2018 promet donc d'être certainement une belle année que je souhaite à toutes et tous pleine d'aventures en bécane, en suggérant toutefois cette devise pour bien les vivre :

                                     Autonomie , Résistance , Fraternité.


                                                Hirsute Le Loup Blanc

                                        Préz' / Moto Club ISLANDERS

                                                       Corsica-Occitania-Lenguadoc-Catalunya

2018 par HLB le Préz'
Partager cet article
Repost0
24 novembre 2017 5 24 /11 /novembre /2017 09:18
Après 35 ans de vie commune, le V7 Sport du Préz' s'en est allé...

Après 35 ans de vie commune, le V7 Sport du Préz' s'en est allé...

Lettre à Bruno di Porti Vechju.

Saluta,

Merci de ton coup de fil, T'as bien raison d'essayer de comprendre, mais aussi de venir réconforter un vieux rat dans le blues.

JiPé m'a dit, «  tu as l'air un peu Tendu sur la photo » , affirmatif mon poto ! Et il a raison, le bougre, mais pas pour ce que l'on croit. Bien sûr, un peu parce que je sais que la chiotte va partir ce soir-là, mais pas seulement...plus peut-être parce que je viens de réaliser avec cette dernière chevauchée qu'il vaut mieux la "transmettre", cette chiotte, car, décidément, je n'ai plus les quilles, les reins, les... couilles pour exploiter ce chef d'oeuvre mécanique. Bien sûr, ça fait chier , pas réussi à la démarrer à la poussette, alors j'ai remis un démarreur... tu peux imaginer ça ? Encore de beau restes l'ancien, mais bon, quand même, plus de souvenirs que de présent ! Hier, dans mon dernier run avec le V7, j'ai été pulvérisé par deux moteux jap's qui m'ont tendu un "pied de courtoisie" rasant l'asphalte sans savoir, ni quoi, ni qui ils doublaient... O tempora O morès, l'humanité va mal et on se sent un peu comme le dernier des Mohicans sur la strada longa.

Autrefois, au même âge, on se souciait plutôt de voir qui on croisait, qui on doublait, pour la rencontre ; on s'arrêtait, on partageait, on apprenait aussi , surtout.

On était gourmant de vie ! On roulait vite certes aussi, mais plus pour l'extase que par habitude...On écoutait la pompe à huile, les culbus et le son du méga.

Le V7 sport est donc parti ; avec un plus jeune, il a 28 ans, l'âge que j'avais quand je l'ai trouvé au fond de l'échoppe d'un motociste . Je me souviens encore du frisson ressenti quand j'ai aperçu le doube came qui dépassait entre deux béhèmes ( si-si, c'était chez Lucien, le concessionaire BMW de Coursan, à côté de Narbonne ). Je l'ai voulue aussitôt cette machine, comme on veut une femme, dont on imagine pas sur l'instant qu'elle va nous apporter autant de plaisir que de souffrance ! Et je l'ai eue, comme ce jeune "inconscient", en ce soir frisquet de novembre, heureux lauréat d'une liste de prétendants que j'ai épluchée jusqu'à en avoir la nausée ; car il y en avait des cons, des empaffés mondains, qui la voulaient cette bécane ; pour le prestige, pour faire de l'optimisation rascale, ou encore le plaisir égoïste d'améliorer un patrimoine mécanique poussiéreux.

Trié sur le volet, il a été choisi comme pour un CDI « ad vitam », sur un ressenti, une émotion et un profil qui ne laisse aucune ambiguïté sur ses aspirations profondes. Il l'a payé certes, mais il l'a surtout payé d'une confrontation philosophique et mécanique. Un examen de passage de trois heures, comme un tremplin vers l'au-delà mécanique et routard, des temps d'avant ; il ne savait pas encore que ce n'était qu'une étape et il en a accepté l'augure, par par curiosité et je veut le croire, par passion.

Voilà, l'histoire du V7 n'est pas terminée, elle continue et, l'amertume du vide que cela fait dans le garage et au tréfond de mon âme sont compensés par la satisfaction d'être utile à une transmission et à un apprentisage de la résistance à ce monde qui veut tout asseptiser et réglementer.

Pour preuve, Raphaèl, le nouveau propriétaire vient de me passer un courriel de remerciements humides : Ne résistant pas à l'envie, en arrivant chez lui, il a fait péter la bête dans la rue à 23h00... réveillant tout le quartier...à l'ancienne !

Trié sur le volet, que je te dis !

Je tembrasse.

@+ HLB

 

Une légende qui s'en va !
Une légende qui s'en va !
Une légende qui s'en va !
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 07:06
11-12 novembre 2017

 

INFOS / BIKE RATS D'OC 2017

secteur ch Occitania / dépt 81-82

INFOS / BIKE RATS D'OC 2017

26,00 € / pers. tout compris

contact / résa / accès &  parrainage : islanders@islanders.eu

INFOS / BIKE RATS D'OC 2017
Partager cet article
Repost0
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 20:28
l'improbable fiesta ...
depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

La messe est dite !

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

trompettes & cornettes, paroles & guibolles

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !
depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !
depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !
depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

Tout paraissait calme, lorsque soudain ...

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

Caliméro's dance !

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !
depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !
depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

le p'tit père Bruno, au taquet !

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

Mais là-bas, près du comptoir en bois...

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

A fond la forme !

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

Tout ça ?

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

Et refaire le monde sous la tonnelle ...

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

Culotte ? Pas culotte !

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

Pression...expression !

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !
depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

Et pendant ce temps-là ...

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !

Soupe à l'oignon y croûtons 

Ah ! Bon !

depuis le temps qu'ils en parlaient, ils l'ont fait !
Merci les potos pour cette belle fiesta quelque part au fond d'un trou de nulle part et avec "presque" tous les aminches !
Partager cet article
Repost0
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 11:06
En plein été, mais quand même avec de la flotte...
La virée Catalunya !
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
escapade au 9.4
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 13:53
Porque miséria ..!
ça devait arriver un jour ..!
Putaing,  Quelle nouvelle !

Sans déc', C'est arrivé comment ?

Du coup ils sont "presque" tous venus

Certaines bécanes en hénissent !
Certaines bécanes en hénissent !
Certaines bécanes en hénissent !
Certaines bécanes en hénissent !
Certaines bécanes en hénissent !

Certaines bécanes en hénissent !

y'en a même qui veulent mettre des flotteurs !

y'en a même qui veulent mettre des flotteurs !

LES CHAPITRES ACCOURENT A LA NOUVELLE !
LES CHAPITRES ACCOURENT A LA NOUVELLE !

LES CHAPITRES ACCOURENT A LA NOUVELLE !

"VIEUX" PRESIDENT, JEUNE MARIE !

"VIEUX" PRESIDENT, JEUNE MARIE !

PETALES DE ROSES & MORE MAJORUM ...
PETALES DE ROSES & MORE MAJORUM ...

PETALES DE ROSES & MORE MAJORUM ...

TOUT LE MONDE S'EN DOUTAIT  ET PERSONNE NE S'EN REMET ?

TOUT LE MONDE S'EN DOUTAIT ET PERSONNE NE S'EN REMET ?

ALORS, ON BOIT POUR ... OUBLIER !
ALORS, ON BOIT POUR ... OUBLIER !

ALORS, ON BOIT POUR ... OUBLIER !

EN TOUTE CIRCONSTANCE, UN PREZ' CA GARDE LA MAIN !

EN TOUTE CIRCONSTANCE, UN PREZ' CA GARDE LA MAIN !

Comme d'ab' , il y en a qui en profitent toujours pour draguer ...
Comme d'ab' , il y en a qui en profitent toujours pour draguer ...
Comme d'ab' , il y en a qui en profitent toujours pour draguer ...

Comme d'ab' , il y en a qui en profitent toujours pour draguer ...

Et des fois ça peut marcher ?
Et des fois ça peut marcher ?

Et des fois ça peut marcher ?

CORSICA ET OCCITANIA EN PLEINE REFEXION ...
CORSICA ET OCCITANIA EN PLEINE REFEXION ...

CORSICA ET OCCITANIA EN PLEINE REFEXION ...

ECHANGE CULTUREL ITALIE-ESPAGNE, C'EST CA LES ISLANDERS !
ECHANGE CULTUREL ITALIE-ESPAGNE, C'EST CA LES ISLANDERS !

ECHANGE CULTUREL ITALIE-ESPAGNE, C'EST CA LES ISLANDERS !

LES FILLES QU'EST-CE QUE CA MANGE !

LES FILLES QU'EST-CE QUE CA MANGE !

RUDE SOIREE !
RUDE SOIREE !
RUDE SOIREE !
RUDE SOIREE !

RUDE SOIREE !

PATRICIA ROUGE & PLANTES VERTES !

PATRICIA ROUGE & PLANTES VERTES !

CHRISTELLE , A FOND !

CHRISTELLE , A FOND !

CONFIDENCES ENTRE UN SUISSE-ESPAGNOL ET UN ITALO-CORSE = ISLANDERS.EU !

CONFIDENCES ENTRE UN SUISSE-ESPAGNOL ET UN ITALO-CORSE = ISLANDERS.EU !

FIN DE SOIREE, ET LE PREZ' ESSAIE ENCORE DE FAIRE LE LOUP ( BLANC ! )  ...
FIN DE SOIREE, ET LE PREZ' ESSAIE ENCORE DE FAIRE LE LOUP ( BLANC ! )  ...

FIN DE SOIREE, ET LE PREZ' ESSAIE ENCORE DE FAIRE LE LOUP ( BLANC ! ) ...

INFO : Ils ont PENDU le Président !
INFO : Ils ont PENDU le Président !
Partager cet article
Repost0