Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

0-picturerrc pf01-a07e1
la "Rock''n''Road Corsica" c'est une semaine de rencontres de motards de tous horizons et toutes machines sans restrictions de marques . moto,rock et balades ...organisé depuis une dizaine d'années indépendamment du club par Jeanmi ( Islanders-Corsica d'Ajaccio )
rrc 04-a03d9-copie-11-picture1
 site pour infos:
rocknroadcorsica.monsite-orange.fr

rrc accueil01rrc balade02-767fc
rrc pf03-b64c35-picture4-copie-1rrc rock03-65728-ee22a1-picture2

Extrait interview de Jeanmi par  Moto Magazine / 2006
Jeanmi.JPGSSA51829

Moto Magazine :

Jean Michel, Islanders Corsica.

 

Extrait de presse :

comment est né le Rock n’Road Corsica ?

Jean Michel :

« Au début de cette grande aventure avec René, que je connais depuis 20 ans, nous nous sommes dit : "Et si on faisait comme au bon vieux temps, une bonne grande soirée entre potes motards ?" Nous voilà partis avec cette idée, qui se concrétisa lors de notre entretien avec Eric, le troisième homme du RRC. Eric est directeur d’un village de vacances, le Paese Di Lava. Lui aussi est motard. L’idée est alors devenue bien réelle. Ce fut tout d’abord un week-end à rallonge : vendredi, samedi et dimanche. »

Et d’un week-end « motards corses », comment les inscriptions se sont ouvertes aux motards du continent ?
« Pour le 3e week-end motard, voulant faire une surprise à Eric, j’ai écrit un petit papier que j’ai envoyé à une revue spécialisée moto. Une fois l’article paru, la surprise fut grande : le téléphone sonnait, les copains du continent râlaient, ils voulaient en être l’année suivante ! La décision « d’ouvrir » aux copains et amis du continent fut validée. Ce grand week-end de motards insulaires deviendra donc, en 2001, la semaine que l’on connaît, appelée Rock n’Road Corsica. »

Et comment se passe cette semaine de vacances motarde ?
« Rien n’est « imposé », chacun fait à sa guise. Pas de balades avec road book, chaque motard est libre de choisir sa destination, de profiter de la plage ou de la piscine. De visiter l’île comme bon lui semble ou de faire la grasse matinée après avoir profité des concerts le soir. »

Combien de motards du continent participent à cette semaine ? À quel moment sont-ils pris en charge : en descendant du bateau ou avant ?
« Nous comptabilisons 200 motards continentaux. Tout le monde profite de la traversée en groupe grâce au soutien technique de la Compagnie méridionale de navigation, qui veille au bon amarrage des motos et à l’installation des motards a bord. Une équipe du Rock n’Road Corsica va les chercher a Marseille pour les prendre en charge et s’occuper de la logistique dès l’embarquement. »

Quels motos et motards profitent de ce séjour ?
« Toutes les motos, sans sectarisme de marques ou de style. »

Quel bilan pour l’édition 2006 ?
« Tout au long de cette semaine, les 350 motardes et motards, dans une ambiance de fête et de passion moto ont profité des charmes de l’île. Ils se sont baladés tous les jours. Les itinéraires sont choisis au gré des envies. Grandes balades en petites boucles autour d’Ajaccio ou carrément très grands circuits sur une journée complète. Même les deux journées de pluie n’ont pas entamé la bonne humeur, car il n’était pas question de rester enfermés... Le soir venu, une fois les motos garées devant la réception, place à la nuit et au rock n’roll, sans soucis pour les motos ni celui de reprendre la route. Tout le monde est logé sur place dans des bungalows. »

Quelles festivités ont animées les soirées de cette semaine ?
« Comme toujours plusieurs thèmes : rock , country rock , rock n’roll, show Blues Brothers, show Elvis. Avec Honky Tonk Farmers, Blues Brothers (sosies), Gunshot, Bill America, Laetitia, An Enki, Hôtel du Rock, Ji-Cé... Bref, surtout de la musique !

Comment s’inscrire pour l’année prochaine ?
« Il va de soi que le nombre d’inscrits continentaux est forcément limité. La structure nous oblige à limiter la fréquentation, car les motards corses se rajoutent évidemment à ces derniers. Les inscriptions se font par envoi de dossiers par courrier et validation en retour postal. Les places sont comptées et donc les premiers dossiers reçus complets sont validés. »

Quels seraient les mots clés de ce regroupement ?
« Trois suffisent : simplicité, spontanéité, convivialité. »

Propos recueillis par Dominique Defour, correspondant Moto Magazine (2A).


Partager cette page
Repost0